Mouvement Personne D'Abord de Sainte-Thérèse

MPDA

Mouvement Personne D'Abord de Sainte-Thérèse

MPDA

Bonjour à vous, Nous sommes à la recherche d’un homme avec une déficience intellectuelle probablement et une deuxième problématique légère (pas d’épilepsie, pas de problème physique). Il doit pouvoir se qualifier au niveau PSEA donc apte à travailler de manière semi-autonome mais ne pas pouvoir aller travailler dans une entreprise standard à causer de son besoin d’encadrement ou de soutien émotif ou autres. Le candidat doit avoir une force physique importante et avoir le goût de contribuer physiquement. Il doit être ouvert à travailler de manière sécuritaire. Le poste est de 30h/semaine du mardi au samedi. De 9h30 à 16h sauf le jeudi de 12h30 à 19h. En effet, le poste de préposé à la réception/expédition demande une force physique importante pour manipuler des bacs sur roulettes pouvant peser 600 lbs. Et soulever avec un collègue de travail des poids allant jusqu’à 300lbs. Il va sur la route 1 à 2 fois par semaine avec le chauffeur pour aller chercher et livrer des électroménagers et des meubles de tout genre. Le chauffeur est habitué de répéter constamment les consignes et de travailler de manière très sécuritaire. Utilisation de courroies de qualité déménageur, diable avec courroies, diable régulier. Il rappelle de baisser les genoux, on penche le meuble vers l’arrière… De façons générales, le travail implique de soulever régulièrement des charges de 180 lbs à 2 (env. 5 x /jours) De manutentionner des bacs sur roulettes faisant souvent 400lbs. Environ 10 par jours. Le travail se fait avec un superviseur. Si vous avez des candidats, faites-nous le savoir, Véronique Siméon Directrice générale 246, 5e Avenue Sainte-Anne-Des-Plaines (Québec) J0N 1H0 T : 450-838-9954 C : 514-267-4283 Site Internet : www.recyc-dons.org Notre mission : Recyc-Dons récupère, réemploie et recycle les biens usagés et les matière résiduelles pour répondre aux besoins environnementaux et d’inclusion sociale des collectivités et des personnes dans la MRC Thérèse-De Blainville. AVIS DE CONFIDENTIALITÉ : Ce message peut contenir de l'information confidentielle ou protégée. Il s'adresse seulement au destinataire visé. Si vous l'avez reçu par erreur, nous vous prions d'en informer l'auteur et de le supprimer complètement de votre système. Merci! Avant d’imprimer, pensez à l’environnement.

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. Je suis l'emplacement idéal pour raconter votre histoire et pour que vos visiteurs en sachent un peu plus sur vous.

Des nouvelles de triage.quebec Un  Protocole  de triage  révisé  plus respectueux de  la dignité et  des  droits des personnes handicapées Vous avez été près de 5 000 personnes à signer la pétition demandant la révision du Protocole de triage, un document destiné aux professionnels de la santé pour déterminer quel patient aura accès à des soins intensifs en cas de pénurie extrême de ressources. Nous sommes heureux aujourd’hui de vous annoncer que cette mobilisation a porté fruit ! Grâce à votre soutien et votre action, le ministère de la Santé et des Services sociaux a ordonné que le Protocole soit révisé. Lors du processus, différents représentants des personnes handicapées ont été invités à exprimer leurs inquiétudes et à formuler des recommandations. La nouvelle version, contrairement à sa précédente, prévoit des garanties permettant d’assurer le respect de la dignité et des droits fondamentaux des personnes handicapées. Parmi les améliorations significatives apportées au Protocole, soulignons que les critères d’exclusion faisant référence à des handicaps spécifiques (tel que la déficience cognitive, la maladie de Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique) ont été retirés du Protocole. De plus, des garanties légales ont été ajoutées, afin d’éviter que les préjugés concernant la qualité de vie des personnes ayant un handicap ou de leur utilité sociale n’interfèrent dans les décisions des professionnels de la santé. Cette démarche a été couronnée de succès grâce au soutien de nombreux organismes partenaires, mais surtout grâce à votre engagement. Au nom de toutes les personnes handicapées du Québec, merci du fond du cœur ! Les changements en bref • Les critères d’exclusion faisant référence à des handicaps spécifiques (tels que la déficience cognitive, la maladie de Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique) ont été retirés du Protocole; • Le score de fragilité clinique (un outil de mesure basée sur l’autonomie fonctionnelle) sera utilisé uniquement pour évaluer des patients âgés de plus de 65 ans (50 ans si la pandémie s’aggrave) et ayant une condition progressive; • Les chances de survie à moyen et long terme ne sont plus considérées comme un critère pertinent pour refuser l’accès aux soins intensifs. Seules les chances de survie à court terme seront évaluées; • Des garanties ont été ajoutées pour assurer que les décisions du personnel médical lors du processus de triage ne puissent se faire sur la base de préjugés à l’égard de la qualité de vie des personnes handicapées ou de leur utilité sociale; • Les besoins spécifiques des personnes ayant un handicap ont été reconnus et celles-ci pourront bénéficier d’un accompagnement lors de leur admission à l’hôpital, lors du processus de triage et pour chacune des décisions qui pourraient être prises à leur égard; • La décision d’admettre ou non un patient aux soins intensifs devra en tout temps être prise par une équipe de triage spécialisée, composée de trois (3) personnes, qu’il y ait présence ou non d’un critère d’exclusion. Cette modification vient limiter grandement les risques d’erreur ou de discrimination. • Dans un souci de transparence, le Protocole sera rendu accessible au grand public. Le ministère de la Santé et des Services sociaux s’est engagé à le faire dans les plus brefs délais. Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. Je suis l'emplacement idéal pour raconter votre histoire et pour que vos visiteurs en sachent un peu plus sur vous.

Centraide United Way Canada (CUWC)

De plus, Centraide United Way Canada (CUWC) et United Way Greater Toronto ont parrainé la mise au point d’un outil en ligne pour aider les Canadiens vulnérables à naviguer parmi la multitude de prestations d’urgence et d’allègements financiers de diverses sources. L’Explorateur d’allègements financiers a été mis au point par Prospérité Canada et lancé le 23 juin.

 

https://exploallegementsfinanciers.prospercanada.org/fr.

 

Aucune vidéo n'a été insérée

Réflexion sur comment préserver la qualité de vie des citoyens canadiens vivant avec une déficience intellectuelle en période de pandémie 1- Importance d’avoir accès à de l’information accessible en cette période crise. En temps de pandémie, Les différents paliers gouvernementaux ont tout intérêt à ce que chaque citoyen ait accès à de l’information dont la forme et le contenu soient accessibles à sa condition. L’information dans ce contexte est en amont de tout le reste; si je suis bien informé mes comportements reflèteront les bonnes pratiques de prévention de la contagion, j’aurai le réflexe d’aller au bon endroit passer un test de dépistage selon ma situation et je me ferai traiter au bon endroit, le cas échéant. Plus important encore, le citoyen canadien bien informé diminuera son sentiment d’incertitude ce qui diminuera nécessairement sa détresse et aidera au maintien d’une bonne santé mentale. Nous avons donc en tant que société le devoir de tout mettre en oeuvre pour que chacun des citoyens, peu importe sa condition, ait une chance égale d’avoir accès à de l’information compréhensible et au même moment. Il s’agit du droit à l’égalité protégé par la Charte canadienne des droits et libertés dans sa plus simple expression. Pour la personne parlant en anglaise nous traduirons donc les contenus dans sa langue et pour la personne atteint de cécité nous lui offrirons la possibilité de lire le braille ou d’entendre l’information pertinente. La personne vivant avec une déficience intellectuelle a elle aussi besoin que l’on adapte la forme et le contenu de l’information quelle reçoit afin d’être en mesure de jouer son rôle de citoyen responsable et de comprendre au mieux ce qui est déjà incompréhensible pour le commun des mortels. 2- Concept de déficience intellectuelle et stratégies de communication efficaces. Une personne vivant avec une déficience intellectuelle est une personne d’abord et avant tout qui contribue au mieux-être de la société qui l’entoure lorsqu’elle est dans un contexte favorisant le déploiement de ses grandes forces. Cette personne apprendra mieux si l’on utilise les bonnes stratégies de communication, tout comme le langage des signes est une bonne stratégie pour supporter la personne atteinte de surdité. Elle maîtrisera davantage la teneur du message si l’on parle ou écrit l’information dans « sa langue »; verbalement, il est recommandé d’utiliser des courtes phrases avec des mots concrets, simples et véhiculant une seule idée. Il est gagnant de lui parler lentement, sans toutefois l’infantiliser, et de lui demander de nous refléter sa compréhension de l’échange dans ses propres mots. Au niveau de l’information écrite, mentionnons que certains n’ont pas la capacité de lire ou ont une faible littératie. Des petites phrases utilisant des mots simples et concrets sont donc à privilégier, ainsi que des images appuyant le contenu de l’information. 3- La Covid-19 et les citoyens canadiens vivant avec une déficience intellectuelle : défis reliés au maintien d’une qualité de vie. Pour avoir sondé une cinquantaine de personnes vivant avec une déficience intellectuelle dans les dernières semaines, il est clair que la Covid-19 a un effet négatif significatif sur leur qualité de vie. Le château fort de la sécurité s’est effondré avec l’atteinte drastique aux routines. Le château fort du sentiment de contrôle sur sa vie s’est également effondré avec le traitement difficile de toutes ces informations complexes et contradictoires. Nous avons tous l’impression de vivre sur une autre planète dans un film de science-fiction, imaginez cet immense sentiment de vide pour qui c’est un plus grand défi de traiter l’information dont on le nourrit sans cesse. Il s’ensuit nécessairement un grand mal de ventre, une boule d’anxiété à la poitrine. 4- Pistes de solution La table étant mise, nous vous soumettons bien respectueusement quelques pistes de solutions en lien avec la problématique ci-haut décrite : - Que le gouvernement fédéral ait un réflexe d’adapter l’information en langage simple et ce, en temps réel. - Que des fonctionnaires fédéraux experts en intervention auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, s’assurent que les communications, peu importe la forme, respectent les bonnes stratégies de communication ci-haut décrites. En guise de conclusion, voici le témoignage Madame Louise Bourgeois, une adulte vivant avec une déficience intellectuelle en période de pandémie. Nous tenons à vous remercier sincèrement, au nom des membres de notre organisme, pour cet exercice bien noble, celui de rendre un Canada plus inclusif. Mouvement Personne D’Abord de Sainte-Thérèse

Participation du MPDA au Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. Je suis l'emplacement idéal pour raconter votre histoire et pour que vos visiteurs en sachent un peu plus sur vous.

Merci!

SPECTACLE A TON RYTHME

Présenté Par les membres du Mouvement Personne D’Abord de Sainte-Thérèse

Réservation obligatoire 450 818-1883

mpdatherese@videotron.ca

Danse de Noël pour les membres.

Super Party Halloween, venez en grand nombre.

Les activités sont gratuites à l’exception de l’activité de danse, il y a un coût de 5,00 $ .

Merci à tous

Journée Provinciale des MPDA - St-Thérèse 2019

Film Bon débarras

Voici notre cinquième film intitulé BON DÉBARRAS
Il met en scène 18 comédiennes et comédiens vivant avec une déficience intellectuelle
Ce film est réalisé en 3 actes:
Premier Acte est un drame, inspiré d'un fait réel.
Deuxième Acte est une comédie, inspirée d'un fait réel.
Troisième Acte